animee

Le développement et le renforcement de la relation entre les maires et la collectivité territoriale

Le développement et le renforcement de la relation entre les maires et la collectivité territoriale

Suite à la demande de l'Université Nationale des Communes Tunisiennes, le gouverneur de Monastir, monsieur Akram Al-Sebri s'est réuni ce jeudi après-midi 24 Juin 2021 au siège de l'Etat en présence du Secrétaire Général de l'Etat, monsieur Bashir Attia, et  du Président de l'université nationale des communes tunisiennes, monsieur Adnan Bouassida, avec un certain nombre de maires de Monastir pour développer et renforcer  la relation entre les maires et l'autorité régionale et  rechercher une formule plus participative et coopérative entre les autorités centrales et régionales et leurs relations avec la collectivité locale représentée dans les communes en tant que groupement public local et ceci  dans le cadre de la collectivité locale, qui est fixée par la loi des collectivités locales.
Le gouverneur de Monastir a clairement indiqué que l'autorité régionale de l'État de Monastir travaille en général en harmonie et en coopération continue avec les conseils municipaux de la région, ainsi que le soutien financier et moral des intérêts et des structures de l'État au niveau central et régional pour la réussite de la voie de la gouvernance locale et de la décentralisation de la décision.
Le gouverneur  de la région a confirmé que l'autorité régionale a supervisé 22 excellents conseils municipaux de communes qui étaient organisés au siège de l'Etat. Les communes, en particulier celles dont les budgets sont faibles, ont été soutenues par les budgets du Conseil régional de développement afin de les aider à mettre en œuvre certains projets et payer leurs dettes, affin d'assurer le développement local et un niveau minimal des minimaux fournis au citoyen.
Le gouverneur  de Monastir a apprécié les événements du bureau régional de l'Université nationale des communes tunisiennes et a considéré l'université comme une proposition forte pour réviser certains chapitres juridiques du Code des collectivités locales.
Le président de l'Université nationale des communes tunisiennes et les maires de l'état de Monastir ont appelé à la nécessité de renforcer davantage les relations entre l'autorité régionale et locale afin de résoudre certains problèmes administratifs, notamment la coordination avec les représentants des administrations régionales pour faire avancer  la mise en œuvre de certains projets de développement qui permettraient d'améliorer la qualité des services rendus au citoyen.

728 x 90