animee

Monastir : les principaux problèmes et préoccupations des domaines maritimes et activités connexes

Monastir : les principaux problèmes et préoccupations des domaines maritimes et activités connexes

 
Mme Asmaa Al-Sahiri, Secrétaire Générale des Affaires Maritimes, a conclu des visites de terrain dans l'état de Monastir en supervisant une séance de travail ce soir, vendredi 11 juin 2021 au siège de l'état, en présence du  du gouverneur de Monastir mon sieur Akram Sebri, d'un  groupe de cadres régionaux, de représentants d'organisations nationales de la région et  de représentants des composantes de la société civile, se sont consacrés à présenter le rôle du Secrétariat général des affaires maritimes et à se tenir au problèmes et préoccupations les plus importants des domaines marins et des activités connexes et discuter des solutions pour réduire la pollution de l'environnement et l'érosion marine, ainsi que fournir des propositions pour développer les activités récréatives marines et touristiques dans la région.

Le Secrétaire Général des Affaires Maritimes a précisé que l'une des missions les plus importantes du secrétariat général sous la direction du gouvernement est de coordonner entre les différents ministères et structures impliqués dans le domaine maritime, dans le but de relever les difficultés des projets, fixer des priorités et orienter des options pour protéger l'aspect environnemental, l'océan marin, la biodiversité, ainsi préserver  des dimensions sociales et économiques de la bande côtière et du système marin en tant que ensemble.
Le Secrétaire général des Affaires maritimes a ajouté que la pollution marine et l'érosion marine sont parmi les priorités  sur lesquelles travaille le Secrétariat général des Affaires maritimes, et a souligné que les visites de terrain dans l'État de Monastir contribueront à identifier les problèmes et les difficultés afin d'intervenir pour soulever les difficultés des intérêts concernés, puis pousser le rythme de mise en œuvre de certains projets liés à la pollution du milieu marin ou à l'érosion marine ou la programmation d'études et de projets pour intervenir dans des lieux connaissant une pollution environnementale sur les plages.
Le gouverneur de la région a souligné que l'érosion marine et la pollution environnementale des plages et du golfe de Monastir sont parmi les problèmes les plus importants que la région connaisse, compte tenu de l'impact direct sur la vie naturelle de la zone touristique et l'activité économique des marins , ainsi que les dommages causés à la richesse halieutique.
Le gouverneur de Monastir a appelé à mettre à jour certaines demandes et à diagnostiquer les problèmes environnementaux dans le golfe et les côtes de l'état de Monastir et à travailler à leur résolution sous la tutelle du Secrétariat général aux affaires maritimes, qui travaillera à une coordination plus poussée entre les différents acteurs , trouver les fonds nécessaires aux études et à la mise en œuvre de projets qui contribueront à la protection de l'océan et de l'environnement, et à trouver des solutions radicales à l'érosion marine, en plus de développer diverses activités récréatives et économiques liées à la mer.
La présence de maires, de représentants d'organisations et de représentants de la société civile a soulevé un certain nombre de préoccupations et de problèmes affectant les plages et les ports de l'état de Monastir, notamment la pollution environnementale et marine, qui a affecté la qualité de vie et affecté négativement la pêche et la richesse marine et la pollution des plages de Monastir, qui à son tour, elle a provoqué la croissance de l'érosion marine.
Les participants ont également exigé la nécessité d'avancer la mise en œuvre de certaines études et projets liés à l'expansion des ports de pêche et la poursuite de la préparation et de la reconquête du golfe de Monastir, en plus de la demande d'agrandissement du centre de formation professionnelle pour la pêche maritime. à Tebulba et la demande de clarification de la formule juridique pour permettre aux communes riveraines de la mer d'exploiter les espaces du domaine public maritime de développement.
 
 
 

728 x 90