animee

La troisième session du Salon de l'Artisanat du Sahel

La troisième session du Salon de l'Artisanat du Sahel

Ce soir, vendredi 28 mai 2021, l'espace d'exposition au Sahel a accueilli le lancement des activités de la troisième édition du Salon de l'Artisanat du Sahel, organisé par le délégué régional des industries traditionnelles à Monastir, en partenariat avec la société Zaytouna. "Expo" sous le slogan "Notre richesse est dans notre travail".
Les activités de cette session, qui a été inaugurée par monsieur Akram Al-Sebri, le gouverneur  de Monastir, se poursuivront jusqu'au 06 juin 2021, date à laquelle environ 200 exposants devraient participer et attirer plus de 40 000 visiteurs.
Le gouverneur de la région a fait le tour des couloirs et des espaces de l'exposition et a écouté en présence du premier représentant habilité de Monastir, le maire des deux côtes, Muammar, le directeur général de l'Office national de l'artisanat, le délégué de l'artisanat, le président de l'union régionale de l'industrie, du commerce et de l'artisanat et le président de l'union régionale  de l'agriculture et de la pêche et la présence d'un groupe de cadres régionaux et de représentants de la Foire du Sahel, les inquiétudes des artisans et les difficultés qu'ils rencontrent pour acquérir certaines matières premières, notamment dans la promotion de leurs produits pendant la pandémie de Corona, qui a perturbé l'organisation de grandes manifestations et expositions et arrêté la participation internationale.
Après l'absence du salon des industries traditionnelles depuis l'épidémie du virus Corona dans notre pays et il était impossible de promouvoir les produits des industries traditionnelles dans les expositions et les grandes manifestations, le délégué régional aux industries traditionnelles, en partenariat avec la société Zaytouna "Expo » a tenu à organiser cette session de l'exposition dans le respect des conditions sanitaires et dans le respect des protocoles sanitaires Pour limiter la propagation du virus Corona, dans le but d'ouvrir la voie aux états de l'intérieur pour mettre en valeur le patrimoine patrimonial et les particularités de leurs régions  et d'aider les artisans  du domaine des industries traditionnelles à exposer, vendre et présenter davantage leurs produits issus des industries traditionnelles.
Les encadrants de cette édition du Foire de l'Artisanat du Sahel cherchent à encourager la consommation du produit tunisien en allouant un espace spécial aux femmes rurales pour exposer leurs produits et artisanat dans la valorisation du produit traditionnel tunisien.
Au cours de cette session, l'espace d'exposition sur la côte comprend 120 pavillons d'exposition répartis selon différentes spécialisations, notamment les vêtements traditionnels, la mode, les ornements traditionnels et modernes, la broderie à la main, le tissage et l'ameublement traditionnels (tapis, tapisseries, tentures murales, rideaux et ameublement) , et un pavillon pour les matériaux Cosmétiques naturels, huiles essentielles, distillation, extraits naturels d'herbes, divers produits à base de fibres végétales (alliées, frondes, frondes et roseaux), produits en cuivre et en métal, une suite spéciale pour les produits de céramique et de poterie, une suite spéciale pour les produits en cristal et en mosaïque, et une suite spéciale pour les produits en cuir.Et un pavillon spécial pour les produits alimentaires traditionnels et les bonbons traditionnels, ainsi qu'un espace spécial pour le projet "Tunisie Créative" pour les complexes artisanaux.
Cette troisième édition du Salon de l'Artisanat du Sahel comprenait également des espaces pour les spectacles de costumes traditionnels ou traditionnels, un espace pour les associations actives dans le domaine des industries et de l'artisanat, un espace pour les nouveaux entrepreneurs (9 entrepreneurs de Monastir et 2 de Zaghouan), et un espace pour les ateliers d'artisanat Patrimoine vivant et local avec la participation de 12 artisans et l'espace du concours régional de poterie.
 

728 x 90