animee

Préparer et préparer la réussite de la Journée nationale de vaccination intensive

Préparer et préparer la réussite de la Journée nationale de vaccination intensive

Dans le cadre d'une bonne préparation et préparation à la réussite de la Journée nationale de la vaccination intensive qui sera organisée le samedi 25 décembre 2021, aujourd'hui mercredi 22 décembre 2021 au siège de l'Etat une séance de travail du comité régional de prévention des catastrophes et L'intervention et l'organisation d'urgence

s'est déroulée sous la supervision de M. La présence de messieurs accrédités, du directeur régional de la santé, des membres du comité scientifique régional, la présence des cadres régionaux et des représentants des organisations et de la société civile. Le premier représentant a souligné la nécessité d'efforts concertés d'une autorité régionale et locale, des représentants des composantes de la société civile, des représentants des organisations et des bénévoles, pour la réussite de la Journée nationale de la vaccination intensive, qui sera organisée samedi prochain 25 décembre 2021 pour au bénéfice de la tranche d'âge à partir de 12 ans pour la première dose et Les invités via le système IFAX pour les deuxième et troisième doses. Le Premier Commissaire a appelé les messieurs accrédités à tenir des séances locales en présence des représentants des différents départements et départements concernés et avec l'implication de la société civile pour organiser la préparation de cette journée nationale de vaccination contre le Covid-19, en plus de sensibiliser davantage les citoyens à se tourner vers les centres de vaccination pour recevoir des doses de vaccins afin de protéger et d'assurer la sécurité de tous D'abord, dans le but de gérer leurs affaires après l'obtention du passeport sanitaire, entré en vigueur aujourd'hui, et sa mémorisation obligatoire lors de l'entrée dans le public et les institutions privées et les espaces commerciaux, ainsi que la mémorisation obligatoire de celui-ci dans les transports publics réguliers et irréguliers. Le premier commissaire a également appelé à la nécessité de renforcer le contrôle sur l'étendue du respect des protocoles sanitaires, l'engagement au port de masques et la distanciation physique, en plus de renforcer les enquêtes sur l'infection par le virus Corona, en particulier dans les zones frontalières, notamment l'aéroport international Habib Bourguiba. à Monastir. Hamouda El-Babba, le directeur régional de la santé à Monastir, a fait une présentation sur la situation sanitaire et épidémiologique dans la région, indiquant que le taux de risque de propagation de l'infection par le virus Corona est moyen, comme il a atteint au cours des 14 dernières années. jours 9 personnes pour 100 000 habitants le 20 décembre, ce qui équivaut à 56 cas de virus. Et le directeur régional de la santé a ajouté qu'il héberge actuellement 10 patients atteints du virus Corona dans les hôpitaux de la région, avec un taux d'occupation des familles de 15,6%, en plus d'enregistrer un taux de 3 décès toutes les trois semaines. En ce qui concerne la campagne nationale de vaccination contre le virus Corona, le directeur régional de la santé a expliqué que la région, jusqu'à hier 21 décembre, avait enregistré un taux de vaccination de 67,8% de ceux qui ont terminé la vaccination et qui ont 15 ans et plus. , et 48,86 % du total La population de la région, enregistrant 54,88 % pour la tranche d'âge entre 15 et 39 ans, 78,79 % pour la tranche d'âge entre 40 et 59 ans et 90,53 % pour la tranche d'âge 60 ans et plus. S'agissant de la journée nationale de vaccination prévue le samedi 25 décembre 2021, le directeur régional de la santé a expliqué qu'une vingtaine de centres de vaccination ont été répartis dans différentes délégations de l'état, ainsi que le recrutement du personnel de santé et de tous les intervenants pour réussir le processus de vaccination. En marge de la séance de travail du Comité régional de prévention des catastrophes, de confrontation et d'organisation du sauvetage, et à l'occasion du lancement effectif aujourd'hui, mercredi 22 décembre 2021, pour mettre en œuvre les exigences du décret présidentiel n°1 de 2021 relative à l'adoption du passeport sanitaire comme preuve de l'achèvement du processus de vaccination, à l'entrée des établissements publics et des espaces publics, Aujourd'hui, avant d'entrer au siège de l'État et avant de participer aux activités de la séance de travail, la présence a été demandée d'invoquer le passeport sanitaire dans le respect de la loi et de protéger toute personne de l'infection par le virus Corona.


728 x 90